AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (f) Fille de l'eau dans l'amour de ses bras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


NOYADES : 35
ARRIVÉE AU PORT : 07/03/2014
PRÉNOM/PSEUDO : Vagabonde.
AVATAR : Mackenzie Foy
CRÉDITS : Applestorm la talentueuse
MessageSujet: (f) Fille de l'eau dans l'amour de ses bras   Mer 9 Avr - 5:33

Astré Flamor


NOM : Flamor la mort, l'amor, quelques notes sur sa langue pailletée de lumière mélodiait-elle cette reine à neige à sa rose des nuées. ~ PRENOM : Les astres ensorcellent lorsque bénie sa chère mère lui offrit ces quelques lettres gravée à la nuit sur une gourmette d'étoile d'argent que les fées ouvrageaient à la veille de sa venue. ~ D'où vient-il : Elle est née ici. Elle est morte ici. ~ Ses plumes secrètes : Toute jeune encore dans l'eau clairvoyante cette nageuse de plumes disparues, elle a vu, déjà, des milliers de lumières dans ses yeux immortels. Elle chante les précipices de mystères sur son rocher fier, la marquise du vice à présent nage parmi ses ailées de sœurs divines.  ~ Ses printemps vécu : Vingt-quatre ouvrages satinés, vingt-quatre larmes bénies sur ses joues frappées de colère par le père ivre de tristesse. ~ Son chant : Mystérieuse, froide, lunatique, rêveuse, colérique, protectrice, maternelle, vengeresse... ~ Ton navire : Damnée aux eaux, damnée à elle, damnée à mer. Sirène âpre de vie dans son lit boursouflé. ~ Ton visage :April Polysheva ~ Gemma Ward ~ Marthe Wiggers (si vous la prenez je vous épouse)

Les astres de l'obscure vagabondaient compagnie à la belle ténébreuse, ces grandes nuits de silence où elle marchait ses pas errant sur le sable mouillé. Douce des périples elle observait les journées remplies de déboires, à la force de ses bras frêles gamine chétive, l'aîné ruisselante de sel sur le marché criait à vendre des poissons décédés de terminer dans des ventres plein de reconnaissance. Elle rentrait dans le logis familiale, là où, le temple autoritaire sur son fauteuil de fer hurlait les mots drus à la fille contemplée sa bouteille d'ivrogne toujours collée à sa main. Elle souffrait la vierge maudite, protégeait sa cadette des coups pleuvant sur les membres brisés déjà de la mystérieuse ; son réconfort de peine dans des grottes parfumées à la terre ouï les chants apaisant des sœurs invisibles répercussion sur les rocailles de glaise. Elle songeait au miel glissant puissamment dans ses veines embrasées de feu être créature des eaux au bonheur de l'océan. Fuyant les déboires de saints, cette martyr affligée tant bien que mal essayait de vivre à l'effort de son front recouvert de sueur par les cris, les hurlements sur le marché, les sourires forcés d'avoir à masquer les balafres sur ses yeux cernés de sanglots, de cristaux de peines coulant chaque nuit avant le doux sommeil que lui procuraient les anges atténuant ses pleurs de marbre. Un beau jour de printemps où les bourgeons fleurisse de grasses feuilles épineuses, un beau jour de printemps où la gamine s'enfuit soulevant sa carcasse de chaire le long des sentiers abruptes de mélancolie laissant seule sa divine antique choyée de ses caresses ainsi disparues. S'en allant quêtant les désirs de la souveraine blanche, écumes des terribles... se jeta de la falaise son corps trépas offrande de neige et ses cheveux défaits tourbillonnant dans la pureté brandissant.


EYDIS FLAMOR


"On jouait parce que l’Océan est grand, et qu’il fait peur, on jouait pour que les gens ne sentent pas le temps passer, et qu’ils oublient où ils étaient, et qui ils étaient. On jouait pour les faire danser, parce que si tu danses tu ne meurs pas, et tu te sens Dieu."

NOM PRENOM ~ ton lien, ton histoire avec ce jeune homme, cette jeune fille, ce pêcheur. Dis nous les ressentis, les histoires du futur peut-être que tu imagines, ton avenir avec lui, elle, le monde. Que faîtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(f) Fille de l'eau dans l'amour de ses bras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis (With Marie de Guise
» sèche linge
» Kyle & Alix — The end has no end
» Born On The Bayou
» Kanra Iehisa, la fille avec des boules dans la tignasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le murmure des sirènes :: Les ports de Naissance :: Figés de Glaise-